Carlota Motorcycle

Une moto Café Racer conçue et transformée par Tamarit Motorcycles.

 

Histoire de Carlota

Tamarit Motorcycles a, de temps à autre, l’habitude d’acquérir une moto néoclassique Triumph seule et de la transformer à sa guise. Cela ne retire aucun mérite à nos clientes, qui sont sans aucun doute le moteur et de quoi cette entité se nourrit. Cependant, après quelques projets sobres et immergeant toujours les motos dans le même noir mat ou une autre couleur plate, l’équipe Tamarit a été avide de commettre un autre « méfait », elle a donc cherché une moto qui pourrait servir à ses objectifs, afin de les réaliser sans être obligée de suivre aucune directive.

Il est vrai que certains de nos clients nous accordent certaines de licences lors de la création du projet, la « liberté totale » n’est obtenue que dans ces cas, qui se distinguent par leurs paris risqués qui ne laissent personne indifférent. Des projets tels que la classique Neptuno, la controversée Ronin, la transgresseur Mr. Kevin et la rebelle Superstar sont le résultat de la pure frénésie créative de Tamarit Motorcycles.

Chacune de nos motos est unique au monde.

Personnalisations Triumph selon indications du client.

Je souhaite obtenir un devis

En effet, nous savions que la moto à réaliser serait d’un concept proche de Café Racer, mais nous avons voulu au moins deux prémisses principales : risquer avec quelques détails et relancer une tête de fourche pour la nouvelle génération, la consonance avec une autre pièce de caractère similaire comme la face avant Dakar, apparue dans notre précédent projet Matricer. Nous avions commencé avec l’idée d’appliquer un style classique comme D. Franklin, mais en même temps de lui donner une essence sportive, comme si les projets D. Franklin, Babieca et Sombra fusionnaient.

Je veux une moto Tamarit.

La moto choisie pour mener à bien le projet Carlota était une Bonneville T120 de nouvelle génération, en particulier la quatrième à entrer dans notre garage, car avant nous avions reçu Muralla, Matricer et les Yunques. La première décision a été de doter les capots moteur d’un bain en laiton plaqué or, et ce même or nous a conduit au choix de la couleur, qui ne pouvait être autre qu’un beige classique, cette couleur dont nous nous souvenons des voitures lorsque nous étions enfants.

 

« Après quelques projets sobres et immergeant toujours les motos dans le même noir mat ou une autre couleur plate, l’équipe Tamarit a été avide de commettre un autre méfait. »

 

Sauvant les distances, il convient de noter qu’une certaine inspiration pour mener à bien ce projet est également venu par une publicité de Chanel, où une belle Ducati est apparue dans des tons similaires.

Présentation de Carlota

La présentation de ce projet a été réalisée à une date très spéciale pour Tamarit Motorcycles: la ré-inauguration du Bar, fermé depuis plusieurs mois pour des raisons totalement étrangères à nous. Une grande soirée où les amis et la famille ne manquaient pas, et où la rue centrale menant vers chez nous était à nouveau remplie du rugissement des motos de la communauté Tamarit Motorcycles.

Merci beaucoup à tous de votre présence.

Je souhaite obtenir un devis

Outre la tête de fourche susmentionnée, Tamarit Motorcycles avait développé un catalogue suffisamment large pour habiller un T120 sans aucun problème dans l’un des concepts souhaités, de sorte que l’équipement était complet sur toute la moto.

 

« Tamarit Motorcycles a, de temps à autre, l’habitude d’acquérir une moto néoclassique Triumph seule et de la transformer à sa guise. »

 

À l’avant prédomine principalement la tête de fourche pour la nouvelle Bonneville, qui est possible d’installer parfaitement à côté de la calandre grâce à notre support Six Holes. Nous ne pouvions pas manquer le garde-boue court et l’inclusion d’un classique dans la plupart de nos transformations classiques, le guidon Clubman. Dans la partie arrière, bien sûr, le Colin Café Racer Jerez, avec un amortisseur de 37 cm et des échappements jumeaux Thor, donnent naissance à un arrière très personnel. Sur la partie latérale, nous pouvions également voir les couvercles pour Bonneville de nouvelle génération, le modèle Muralla et un petit héritage de notre projet bien-aimé D. Franklin, les protecteurs de réservoir rembourrés assortis au tissu de la selle.

Je veux une moto Tamarit.

Le projet Carlota est à vente, si vous nous suivez sur les réseaux sociaux et n’avez pas encore vu le propriétaire ou la propriétaire de la moto, vous avez de la chance! Elle peut toujours être la vôtre.

Contactez-nous : E-mail :   info@tamaritmotorcycles.com

Nous ne créons jamais deux motos identiques.

Vous rêvez d’une moto unique ?

Je souhaite obtenir un devis
Je veux une moto Tamarit.

Vous souhaitez nous confier un projet ?

Je souhaite obtenir un devis