Le Mans

A caferacer bike designed and transformed by Tamarit Motorcycles.

Histoire de Le Mans

La manière dont ce projet nous est parvenu n’a pas été des plus communes. Normalement, c’est par le biais de l’un de nos formulaires que les clients nous contactent pour discuter de leurs idées et nous disent s’ils ont une moto pour faire la transformation. S’ils n’en ont pas, l’équipe Tamarit recherche la plus appropriée et effectue la transaction pour le client ou à d’autres occasions, elle propose de faire la transformation sur une Triumph moto qu’elle possède. Dans tous les cas, les motos sont en bon état, même si elles méritent quelques retouches. 

Ce n’était pas le cas pour Fabio, et on peut dire que c’était un « coup » de chance. Le propriétaire de la moto # 62 s’est présenté à nous avec un problème sans solution apparente, et s’il y a bien quelque chose qui motive l’équipe Tamarit Motorcycles, c’est les défis. La moto avait subi un choc à l’arrière, et le concessionnaire l’avait presque déclarée « perte totale », faute de réparation. Il n’a fallu que peu de temps à l’atelier Tamarit pour trouver la solution et à Fabio pour pouvoir à nouveau profiter de sa moto. Bien sûr, l’histoire ne se termine pas là.

Chacune de nos motos est unique au monde.

Personnalisations Triumph selon indications du client.

Je souhaite obtenir un devis

Une fois que le châssis de la Bonneville SE de Fabio fut réparé, il n’a pas hésité à faire appel à nous pour obtenir l’esthétique souhaitée sur sa moto Triumph. Et c’est ainsi que l’équipe Tamarit s’est vue confiée un de ces projets qu’elle aime tant. Fabio nous a donné totale liberté dans le design de sa moto et a accepté la première proposition que nous lui avons présenté. La moto n°62, baptisée Le Mans, a été conçue dans le style Cafe Racer mais a conservé son large guidon d’origine, car celui-ci est confortable à manipuler pour le client qui mesure 1m 90.

 

« Malgré la difficulté à travailler sous les restrictions exceptionnelles liées à la crise du Covid, nous avons réussi à terminer et à présenter notre nouvelle selle Jarama. »

 

Les pièces du projet incluent le kit de couvercle Ruby, que l’on utilise déjà souvent, et le mini odomètre de la marque allemande Motogadget. Il est vrai que la gamme néoclassique des motos Triumph nous fascine, mais nous admettons également que la Bonneville SE, qui a servi de base au projet, est le modèle qui a le plus de difficulté esthétique du fait de sa roue avant de 17 pouces. Dans ce cas, nous avons pu corriger ce « défaut » en remplaçant le pneu en question par un autre épais à double paroi.

« Le design proposé pour cette Cafe Racer impliquait une combinaison quelque peu risquée, mais comme nous l’avons mentionné précédemment, Fabio s’en est remis à notre expérience et n’a pas hésité à accepter la proposition. »

Le Mans présente un design final où les couleurs dominantes sont le blanc, le rouge et le bleu. Associées aux jantes dorées, elles créent une combinaison unique. Le projet était certes un peu risqué, mais le résultat final a ravi Fabio qui nous a dûment félicités pour notre travail sur la moto # 62.

 

Je veux une moto Tamarit.
Je veux une moto Tamarit.

Nous ne créons jamais deux motos identiques.

Vous rêvez d’une moto unique ?

Je souhaite obtenir un devis
Je veux une moto Tamarit.
Je veux une moto Tamarit.

Vous souhaitez nous confier un projet ?

Je souhaite obtenir un devis