No Limits Motorcycle

Une moto Café Racer conçue et transformée par Tamarit Motorcycles.

 

Histoire de No Limits

Nous connaissons l’importance de la satisfaction du client, car un client satisfait en vaut deux. L’une des meilleures lettres de motivation pour Tamarit est que nos œuvres circulent et leurs propriétaires sont fiers de leurs motos. Dans ce cas, Manolo, futur propriétaire de la moto « No limits », est venu par le biais d’un vieil ami et client.

Un samedi matin, nous avions reçu un appel téléphonique, c’est Manolo qui s’est présenté et nous a dit que le téléphone avait été fourni par un ami proche et un client de la maison.

Il était intéressé par une moto, mais à l’époque il n’avait rien de clair, pas de marque ni de modèle et encore moins de style. Nous l’avions rencontré et lui avions expliqué le concept de Tamarit Motorcycles, après quelques minutes la marque Triumph était déjà claire, mais il était question de savoir s’il s’agissait de Scrambler ou Café Racer. Ensuite, une fois décidé, nous avons choisi le modèle de la moto le plus approprié.

Chacune de nos motos est unique au monde.

Personnalisations Triumph selon indications du client.

Je souhaite obtenir un devis

Après quelques jours, Manolo a clarifié ses idées et a opté pour la tendance Café Racer, il fallait acheter la moto, car il n’en avait pas. Il a été décidé sur une Triumph Thruxton 900 à carburateur.

 

« Nous travaillons toujours avec différents types de clients : celui qui présente une moto à transformer, le client qui n’a pas de moto et nous cherchons une moto pour sa transformation, et le client qui achète notre projet fini. »

 

Nous travaillons toujours avec différents types de clients : celui qui présente une moto à transformer, le client qui n’a pas de moto et nous cherchons une moto pour sa transformation, et le client qui achète notre projet fini, c’est-à-dire une moto qui a été déjà transformé par Tamarit Motorcycles.

Je veux une moto Tamarit.

Manolo a été l’un des clients qui n’avaient pas de moto, mais a décidé de chercher la moto lui-même, l’acheter à Barcelone et l’apporter pour démarrer le projet de transformation. Deux jours plus tard, nous avions déjà la moto et nous nous sommes mis au travail, c’était assez simple puisque Manolo était un amoureux de Thruxt8n et voulait quelque chose de très similaire.

Les étapes étaient claires : démontage, configuration du moteur, liquides, système électrique, peinture, jantes, pneus et montage. En outre, un large éventail de pièces a été placés tels que le kit de démontage, les échappements, les clignotants, les couvercles de chaîne, le protège-carter, la selle, la calandre de phare, les garde-boues avant et plaque latérale ovale faite sur commande. Ensuite viendrait la peinture, et nous avons choisi le mate en vert militaire et gris argenté, qui, sur un rembourrage camel a fait une combinaison spectaculaire.

Je veux une moto Tamarit.

Après la transformation du Triumph, nous avions eu la chance d’avoir la complicité d’Alicia, sa femme, qui était notre collaboratrice pour pouvoir emmener Manolo pour le dîner et nous avions pu mettre la moto dans le stationnement de sa maison pour le surprendre à son arrivée.

Nous ne créons jamais deux motos identiques.

Vous rêvez d’une moto unique ?

Je souhaite obtenir un devis